Acteurs du Zéro Déchet : octobre 2016

 

La Forge des Halles, Chambéry

Depuis le 15 octobre 2016, ce nouveau concept store dédié au recyclage, à la récup’ et à la consommation responsable
vous propose de découvrir plusieurs univers : une boutique de créateurs recycleurs, une cantine / salon de thé responsable, un espace atelier animé par l’association Chez Mum. Plus d’informations sur leur site ou page Facebook

Le Local – L’épicerie, Cran Gevrier

Une nouvelle épicerie dédié au vrac et au produits locaux verra bientôt le jour à Cran-Gevrier. Plus d’informations sur la page Facebook (et suivre leurs aventures à la découverte des producteurs locaux) ou leur site. Vous pouvez aussi soutenir ce projet via leur campagne de financement participatif qui a un grand succès et montre que ce projet est attendu de pied ferme par les habitants de l’agglomération d’Annecy (!).

 

Atelier de la réparation, Chambéry

Le 1er atelier de réparation de l’ABC aura lieu le jeudi 20 octobre à 19h30 à la Vélobricolade (58 rue Fodéré 73000 Chambéry). “Ce 1er rendez-vous sera tout d’abord l’occasion de se rencontrer et de définir ensemble nos envies, attentes et compétences respectives. Suivant le nombre que nous serons, nos envies, et les objets et outils dont nous disposerons, nous attaquerons plus ou moins de premières réparations cette fois-ci.Pour ajouter à la convivialité du moment, nous vous proposons d’amener de quoi boire ou grignoter pour partager avec l’ensemble des participant.e.s !

Enfin, si vous le souhaitez/pouvez, n’hésitez pas à amener un peu d’outillage (en particulier multimètre, outil de précision, nécessaire à couture, fer à souder, …), ça pourra compléter ce que nous aurons déjà à disposition.

A très bientôt les bricoleur.se.s ”

 

J’aime Boc’oh, Cognin

J’aime Boc’oh est une conserverie solidaire qui valorise des fruits et légumes disqualifiés en conserves artisanales au service de la création d’emplois pour des personnes en situation de fragilité. Il a récemment installé ses cuisines et ateliers à Cognin. Plus d’informations sur leur site ou page Facebook. Vous pouvez aussi soutenir leur projet de rénovation de la cuisine en participant à leur campagne de financement participatif.

 

Ce premier post a été dédié à de nouveaux acteurs du Zéro Déchet sur le territoire Pays de Savoie. Mais chaque mois nous essayerons de vous parler d’acteurs existants ou nouveaux. Si vous aussi, vous avez un projet en lien avec le Zéro Déchet, n’hésitez pas à nous en faire part.

Le Zéro Déchet dans la presse Savoyarde

Les articles de presse savoyardes consacrés au sujet du zéro déchet sont de plus en plus nombreux. Voici une sélection des dernières publications.

Entreprises (presque) Zéro Déchet

Saviez-vous que depuis 20 ans, Patrick Bellot oeuvre pour la valorisation optimale des déchets chez son employeur? Même les sacs de sucre abîmés sont gardés pour être valorisés : le sucre est donné aux abeilles de leurs ruches.

 

Solutions Zéro Déchet

Saviez-vous que Chambéry métropole produit un compost de qualité à partir des déchets verts qui est utilisé ensuite par les agriculteurs y compris les “bio” de l’agglomération?

Citoyens (presque) Zéro Déchet

 

Actions Zéro Déchet

Saviez-vous que Flore Vasseur, une annécienne journaliste et réalisatrice, a filmé l’histoire de deux jeunes filles qui ont obtenu l’interdiction des sacs plastiques au Bali. Lors de la conférence, elles ont inspiré plus de 300 collégiens.

Saviez-vous que les agglomérations travaillent en colaboration avec les acteurs du territoire sur des actions de lutte contre le gaspillage? L’exemple de l’agglomération d’Annecy.

 

 

Démarche Zéro Déchet de San Francisco : Retour sur la conférence de Robert Reed

La conférence de Robert Reed a passionnée et intéressée. Plus de 170 personnes étaient au rendez-vous un lundi matin à 8h30 pour découvrir la démarche Zéro Déchet de San Francisco.

Une démarche pionnière

La Coopérative Recology gère tous les aspects de la prévention à la gestion des déchets pour la ville de San Francisco (ainsi que d’autres villes de la côte ouest américaine).
Les particularités de Recology sont nombreuses:
  • Il s’agit d’une coopérative créée par les éboueurs eux-mêmes dans les années 1920
  • Cette coopérative gère aussi bien les déchets des ménages que celles des entreprises (en France, les collectivités ne gèrent en principe que les déchets des ménages)
  • Il y a plus de 1000 employés dans la coopérative Recology pour la seule ville de San Francisco entre la métiers de la sensibilisation, de collecte de tri, etc.
  • Chaque entreprise et ménage a trois poubelles à sa disposition: une pour les déchets organiques et les déchets verts, une pour le recyclage et une pour les déchets qui vont à la décharge.
  • Chaque citoyen et chaque entreprise reçoit une facture mensuelle calculé en fonction de la taille de la poubelle et le nombre de ramassages de ses poubelles: la poubelle des déchets organiques a le tarif le plus bas, vient ensuite le recyclage. La plus chère est celle pour les déchets résiduels qui iront à la décharge. Pour un ménage moyen qui est ramassé une fois par semaine: la facture serait de 27 $: 2 pour les déchets organiques/verts, 4$ pour le recyclage et 24$ pour les déchets qui iront en décharge. Si un habitant tri mal plusieurs semaines de suite et après avertissement, sa facture sera recalculé et il sera facturé au prix de la poubelle de déchets résiduels (ce qui pourrait augmenter sa facture de 75%).
  • Depuis 2001, le projet phare de la démarche Zéro Déchet de San Francisco est son programme de compostage. Au départ, c’était un projet volontaire et puis il est devenu obligatoire pour tous les ménages et toutes les entreprises en 2009, permettant de dépasser le taux de valorisation des déchets de 50% à 90%.

Une démarche claire: réduire les déchets à la source et valoriser le plus de déchets

Recology prône la réduction des déchets à la source: des petits gestes comme inciter les habitants à utiliser une gourde réutilisable, à acheter en vrac, à un travail en profondeur avec les industries pour sortir des types de déchets qui ne sont pas valorisables du circuit économique, à l’interdiction de certains produits par le Ville de San Francisco comme les barquettes en polystérène.
Recology se présente comme un gestionnaire de ressources et non de déchets et toute son approche est construite autour de comment valoriser le plus de matières possibiles. Des recycleries pour valoriser les encombrants, à une unité spéciale de valorisation de peinture, à la collecte des recyclables, au compostage, Recology permet aujourd’hui à la ville de San Francisco de valoriser 90% de ses “déchets”, réduisant drastiquement les quantités envoyées en décharge.
Cette approche n’a non seulement un impact bénéfique sur l’environnement, mais elle reste économiquement moins cher que celles des villes environnantes, avec des salariés mieux payés (35$/heure pour un éboueur), et plus d’emplois à la clé. Le recyclage créé 10 fois plus d’emplois qu’un incinérateur ouune décharge selon la « Coalition of industry and labor ». Et Monsieur Reed a partagé que si tout le
monde recyclait à 75% aux Etats-Unis “nous pourrions créer 1.5 Million d’emplois”.

Le compostage ou comment une bonne gestion déchets peut aider à réduire l’impact sur le changement climatique

Ce qui marqua peut-être plus le public présent à cette conférence est le temps que Monsieur Reed consacra à leur démarche de compostage. En effet, depuis la mise en place du compostage, la ville de San Francisco et Recology ont constaté plusieurs effets bénéfiques.
Tout d’abord, en créant une filière de ramassage spécifique pour les déchets organiques, cela a eu un impact sur la qualité de la collecte du tri qui était désormais moins souillé. Ensuite, Recology produit un compost de qualité prisé par les agriculteurs et vignerons et ne produit pas actuellement suffisamment de compost pour répondre à la demande. Enfin et surtout, le compost produit permet d’aider à capter du carbone utile à ces terres. C’est ce que cette vidéo ci-dessous explique.
Suite à cette conférence, plusieurs questions sont parvenues de participants. Nous avons obtenu des réponses pour une grande partie quelques jours plus tard. Document questions-réponses.

Juillet 2016 – Revue de projets

Que se passe-t-il sur le Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage Pays de Savoie..?
Voici un aperçu d’un certain nombre des projets et actions en images: certains projets sont des initiatives d’acteurs du territoire, certains pilotés par nous, le tout va en direction du zéro déchet. Bonne découverte et n’hésitez pas à nous faire part de projets dont vous avez connaissance.

Entreprises de l’économie circulaire Pays de Savoie

Appel à contributions

 

Vous participez ou souhaitez participer à construire une économie circulaire en Pays de Savoie? Vous connaissez des personnes, des entreprises qui y contribuent ou souhaitent y contribuer?
Eco-conception de produits et services, économie de la fonctionnalité, écologie industrielle, consommation responsable, etc. : Nous faisons appel à chacun pour identifier ensemble les acteurs qui œuvrent ou souhaitent œuvrer pour une économie circulaire.

Pourquoi? Une fois identifiés, ces acteurs pourront être mis en avant, nous pourrons leur communiquer les informations sur les aides disponibles, les connecter à des partenaires potentiels, les aider à identifier des compétences pertinentes pour leurs projets.
Pour les identifier, petits ou grands, en cours de création ou déjà bien établis, merci de remplir le formulaire. Nous vérifierons les informations qui nous seront soumises et les noms des initiatives seront publiés et en accès libre dès la fin de l’année.

Zéro Déchet – Robert Reed de San Francisco à Chambéry

 

Comment l’une des plus grandes villes américaines a-t-elle réussi à mettre en place une démarche Zero Waste ?
Robert Reed, le porte-parole de Recology, la coopérative qui gère les déchets sur San Francisco nous fait l’amitié de venir jusqu’à Chambéry le 27 juin pour une rencontre exceptionnelle de 8h30 à 10h30.
Le film DEMAIN décrit la démarche dans les grandes lignes. Nous souhaitons profiter de son passage pour qu’il puisse la décrire démarche plus en détail et répondre à vos questions que vous soyez, élus, techniciens, citoyens ou entreprises.
C’est un homme passionnant qui explique très bien le modèle économique de la coopérative, et comment tendre vers le zéro déchet ne remet pas en question les emplois, mais au contraire crée de la valeur sur leur territoire.
Lieu: Manège à Chambéry
Horaire: accueil à partir de 8h10, Début 8h35 fin 10h30
Inscription gratuite et obligatoire :
http://tiny.cc/robertreedchambery
Merci à Zero Waste France pour cette opportunité.