Défi Zéro Déchet – rencontre Roubaix – Pays de Savoie

Dans le cadre du défi zéro déchet, Grand Lac et le Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage Pays de Savoie invitaient à une conférence avec Alexandre Garcin, Marie-Adjoint de Roubaix. 380 personnes étaient au rendez-vous à Aix-les-Bains. (vidéo de la conférence en fin d’article)

Jean-Marc Drivet, Vice Président de Grand Lac à la valorisation des déchets a ouvert la soirée en soulignant l’importance de la démarche zéro déchet dans le cadre des enjeux climatiques auxquels nous devons faire face.  Puis il a accueilli et remercié M. Garcin qui est avec sa famille venu pendant ses vacances faire une conférence sur notre territoire.

Elu à Roubaix en 2015 en tant que conseille municipal, il a souhaité porter le sujet du zéro déchet comme solution aux problèmes de propreté de la ville. Depuis, il en a fait le sujet fédérateur de la ville, alors que la ville n’a pas la compétence des déchets.

Premier défi mis en place en 2014, il a permis d’enclencher une dynamique vertueuse avec 101 familles dès le premier défi et est devenu un modèle pour l’ensemble de l’Hexagone. Cela peut sembler peu glorieux de commencer la conscientisation par s’occuper de nos poubelles. Et bien, à partir de là, c’est une incroyable démarche vertueuse et virale qui en découle.

Les personnes de tous milieux retrouvent la fierté de leurs actions et de leur réussite lorsqu’ils/elles passent de 250 kg de déchet par famille et par an à 50kg. Ils/elles deviennent des ambassadeurs du changement, avec une puissance incroyable.

Quand on a demandé à Rossano Ercolini, militant écologiste italien et pionnier de la démarche Zéro Déchet, ce qui avait permis une telle réussite parmi les familles les plus démunies, il a répondu : “Glorioso” (la gloire), pour ces personnes qui ont retrouvé une fierté et une reconnaissance grâce à ces actions.

A Roubaix, les familles qui ont expérimenté et qui continuent d’expérimenter depuis 2014 ne représentent que 1% de la population. Mais par effet boule de neige, il est estimé à 10% de la population qui a été contaminé par cette nouvelle vision et qui chacun.e sur son chemin personnel rejoigne cette dynamique.

Et n’allez pas imaginer que c’est une tribu de bobos qui est le moteur de cette initiative. Roubaix est une ville sinistrée depuis que les filatures sont parties vers l’Orient.

Autour de cette initiative, c’est le lien social distendu qui est régénéré. Non seulement les citoyen.ne.s se sont emparé.e.s de ce projet, mais cela a contaminé toute la vie sociale et économique, avec une immense créativité des nouveaux entrepreneurs locaux. Et même les industriels, qui étaient plus que réticents au départ en 2014, demandent maintenant à rejoindre la démarche.

 

Alexandre Garcin disait qu’il était très difficile de sensibiliser les gens sur les dépenses énergétiques (électricité, pétrole…) par contre​ ​réduire ​s​es déchets apportait toute une séries de conséquences, comme par exemple un impact sur le pouvoir d’achat d​u ménage, un gros impact sur le développement du tissu social et d’une mise en relation vertueuse dans une commune,​ de la fierté individuelle donc une certaine forme de bonheur,​ un développement de nouvelles entreprises ​durables et ​non conventionnelle​s​, une conscientisation beaucoup plus globale de son action sur la planète​.

Alexandre Garcin a terminé sa présentation en nous disant que c’est une belle image que la réussite de cette démarche tisseuse de liens sociaux, dans l’ex-capitale de la filature.-)

La soirée s’est poursuivie avec des questions et puis une rapide présentation de ce qui se fait en Pays de Savoie, où nous avons de nombreuses associations et entreprises qui permettent le zéro déchet!

La conférence d’Alexandre Garcin du 29 octobre 2018 à Aix-les-Bains sur la démarche Zéro Déchet de Roubaix.

Photographies de Nadine Court – utilisation possible avec référence de l’auteure.

Texte pour partie de Charles Abécassis et Fabien Court.

Vidéo diffusable libre de droits.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.