Articles

BTP et Réemploi

Le secteur de la construction est le premier consomma­teur de ressources et le premier producteur de déchets (227,5 millions de tonnes pour le BTP dont 42,2 Mt pour le sec­teur du bâtiment). Les enjeux de développement d’une économie circulaire sont très forts dans ce secteur pour répondre aux besoins de construction tout en réduisant la consommation de ressources et la production de déchets. De nombreux leviers sont possibles depuis la conception jusqu’aux filières de gestion des produits en fin de vie

  • L’association d’architectes Bellastock et le CSTB ont or­ganisé le 4/04/2018 un séminaire de restitution du pro­gramme REPAR portant sur le réemploi de matériaux issus de la déconstruction. Le programme REPAR, coordonné par l’association Bellastock et soutenu par l’ADEME sur plusieurs années a ainsi permis la mise en oeuvre d’une méthodologie éprouvée par l’expérimentation sur une quinzaine de chantiers démontrant la faisabilité technique et économique du réemploi dans la construction. Découvrir l’ouvrage REPAR (cadre/méthode pour prescrire le réemploi – modélisation socio-éconoique – catalogue de resssources techniques – 14 retours d’expériences) http://www.ademe.fr/repar-2-reemploi-passerelle-entre-architecture-industrie

 

  • Start-up et son site internet dédiée au réemploi des déchets du BTP – Batiphoenix  http://batiphoenix.com/

 

  • Les maître d’ouvrages qui s’y intéressent de plus en plus, à l’exemple de l’association CIRCOLAB http://circolab.eu/

Appel à projets – Démostrateurs et territoires d’innovation de grand ambition

Nouvel appel à projets lancé par l’Etat pour accélérer la transition énergétique et écologique, intitulé « Démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition ».

 Ouverts jusqu’en 2019, ils concernent l’industrie éco-efficiente, les énergies renouvelables, les bâtiments performants, l’économie circulaire …

L’objectif : soutenir des projets de recherche et développement d’excellence sur des thématiques d’avenir – budget dédié : 300M€ – Instruction des dossiers au fil de l’eau dans la limite des fonds disponibles.

Le projet doit être coordonnée par 1 entreprise avec maximum 5 partenaires bénéficiant d’une aide et porter sur des projets innovants avec des budgets supérieurs à 2 M€. L’aide se répartit en 75% d’avances remboursables et 25% de subventions (taux d’aide 50 à 60% du budget).

8 thématiques :

 

Toutes les infos:

http://presse.ademe.fr/2018/02/ia-8-nouveaux-appels-a-projets-demonstrateurs-et-territoires-dinnovation-de-grande-ambition.html

Nous identifions actuellement les candidats potentiels pour postuler. N’hésitez pas à nous contacter.